L'expérience à l'épreuve, Correspondance et inédits, 1943-1960
EAN13
9791095977025
ISBN
979-10-95977-02-5
Éditeur
LES CAHIERS
Date de publication
Nombre de pages
429
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
469 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'expérience à l'épreuve

Correspondance et inédits, 1943-1960

De ,

Édité par

Les Cahiers

Offres

La correspondance de Georges Bataille dans l'immédiat après-guerre avec son ami, le physicien nucléaire Georges Ambrosino, détaille de façon suivie une amitié turbulente dont l'origine est précisément Acéphale. En 1945-1947, Ambrosino reste un interlocuteur intellectuel plus que privilégié pour Bataille qui, s'étant dégagé du radicalisme révolutionnaire, veut cependant promouvoir un idéal anti-utilitaire, anticapitaliste, universel et sacrificiel – idéal qu'il appelle « souveraineté » – dans un monde où se manifestent les prodromes d'une guerre froide déjà sous l'emprise de la bombe atomique. Dans plusieurs lettres remarquables, il précise ainsi ses attitudes de l'époque : philosophiques, politiques et scientifiques. Ce dialogue très direct avec Ambrosino, qui contribue par des articles scientifiques à « Critique », complète celui de Bataille avec le philosophe Éric Weil au sujet de la revue. Il fournit de précieuses indications sur les enjeux et déboires du projet de « la Part maudite » et présente une nouvelle perspective sur le mythe et les échos d'après-guerre de la société secrète Acéphale. Que nous révèlent cette nouvelle correspondance et ses documents annexes ? Nous apprenons, en particulier, que l'attitude d'Ambrosino auprès de Bataille dans l'après-guerre fut peut-être moins celui d'un « guide » scientifique que d'un éditeur et commentateur avisé : « un frein », dit-il dans une de ses lettres. Il y aura manifestement des désaccords scientifiques au sujet du finalisme, de l'évolution des espèces et des risques de l'énergie nucléaire, peut-être même de la « perte » et de la « dépense » – ces concepts clés pour Bataille.
S'identifier pour envoyer des commentaires.