Economie hétérodoxe
EAN13
9782020896221
ISBN
978-2-02-089622-1
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Opus
Nombre de pages
1201
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
718 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
330
Fiches UNIMARC
S'identifier

Economie hétérodoxe

De

Préface de

Seuil

Opus

Offres

Les six essais de Galbraith rassemblés ici et publiés dans les vingt dernières années de sa vie composent le testament intellectuel d'une figure emblématique de l'économie hétérodoxe.L'hétérodoxie, c'est le refus de la doxa simpliste des néolibéraux et le développement d'une analyse qui intègre le rôle des institutions, de la psychologie, des rapports de forces et des conventions sociales. Le présent « opus » illustre cette approche, et ce, dans trois directions.La relecture de l'histoire. L'Économie en perspective retrace le parcours de la pensée économique depuis Aristote, en la resituant dans son contexte politique et culturel. Dans Voyage dans le temps économique, Galbraith réalise le même tour de force de synthèse en racontant l'histoire économique et politique du monde au XXe siècle.La critique et la refondation de la démocratie. Anatomie du pouvoir propose une analyse originale du pouvoir politique et montre notamment sa mutation vers des formes qui privilégient la manipulation psychologique et le rôle des grandes organisations. La République des satisfaits est une critique radicale de la démocratie américaine où s'installe la domination des riches satisfaits d'eux-mêmes, et où la politique est impuissante à défendre les intérêts des classes populaires.La critique et la refondation de l'économie de marché. Brève Histoire de l'euphorie financière démontre et raconte l'inéluctable propension du capitalisme à engendrer des crises nourries par la spéculation. Pour une société meilleure tente de dessiner une alternative : une économie où la réduction des inégalités et la cohésion sociale sont compatibles avec un capitalisme régulé.John Kenneth Galbraith (1908-2006) a enseigné à Princeton et Harvard ; il a participé à l'administration Roosevelt, avant d'être le conseiller économique du président Kennedy et, plus tard, celui de nombreux leaders du Parti démocrate. Il a acquis une renommée mondiale avec L'Ère de l'opulence (1958) et Le Nouvel État industriel (1967).Préface de Gilles Dostaler professeur à l'université du Québec à Montréal (UQAM)
S'identifier pour envoyer des commentaires.