La Faculté des choses, poèmes de la mélancolie ordinaire
EAN13
9782859207625
ISBN
978-2-85920-762-5
Éditeur
Le Castor Astral
Date de publication
Collection
Poésie
Nombre de pages
85
Dimensions
21,5 x 14 x 0,9 cm
Poids
242 g
Langue
français
Code dewey
841
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Faculté des choses

poèmes de la mélancolie ordinaire

De

Le Castor Astral

Poésie

Offres

Ces poèmes sont rédigés d'une manière assez abrupte qui, à vrai dire, se voudrait apoétique et aphlogistique. « Aphlogistique » selon le Littré : qui brûle sans flamme. Les lampes aphlogistiques étaient jadis employées par les mineurs pour se prémunir contre les coups de grisou. Qu'y a-t-il de plus catastrophique, en effet, au fond des mines de l'immanence poétique, que le soudain coup de grisou déclenché par la flamme de l'emphase ? Dans un esprit similaire, un ancien proverbe taoïste nous avertit : « Qui veut briller n'éclaire pas. » Denis Grozdanovitch Champion de France junior en 1963, Denis GROZDANOVITCH est alors promis à une grande carrière de tennisman. Mais il préfère l'amateurisme. À l'âge de quinze ans, il commence à prendre des notes dans des carnets. Ce sont celles-ci qui inspirent le Petit traité de désinvolture, son premier ouvrage, paru en 2002 chez José Corti, succès critique aussi bien que public. En 2005 paraît Rêveurs et nageurs, chez le même éditeur, suivi par Brefs aperçus sur l'éternel féminin (Robert Laffont, 2006) et De l'art de prendre la balle au bond (Lattès, 2007). La Faculté des choses est son premier recueil de poèmes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.