Tous les jours sont des nuits
EAN13
9782267026856
ISBN
978-2-267-02685-6
Éditeur
Christian Bourgois
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
210
Dimensions
20 x 12 x 1 cm
Poids
174 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Elle s’appelle Gillian, elle est belle, elle a du succès, elle est aimée. Le début du livre renvoie toutes ces phrases au passé, y compris la première. Est-elle en effet encore Gillian au moment où débute le roman ? N’a-t-elle pas tout perdu, jusqu’au reflet d’elle-même ? Une nuit, au retour d’une soirée trop arrosée, après une dispute, Gillian et son mari Matthias, qui travaillent tous deux pour la télévision, ont un accident de voiture en heurtant un chevreuil sur une petite route qui traverse la forêt. Matthias, qui conduisait, meurt sur le coup. Gillian se réveille à l’hôpital et découvre qu’elle n’a plus de visage. Toute la belle façade s’écroule, tout ce qui faisait sa vie a disparu. Gillian doit subir plusieurs opérations de chirurgie plastique. Elle qui était toujours entourée, admirée, sollicitée, découvre la solitude et l’absence de vraie amitié. Même sa mère n’ose plus aller la voir. Pour Gillian, les jours deviennent des nuits. Au fil d’un récit rythmé de flashbacks qui reconstituent la rencontre et l’histoire du couple, Peter Stamm compose une histoire à la fois ordinaire, dans la mesure où il s’attache à décrire des gestes et des pensées banales, et hors du commun. À travers leur trajectoire, c’est la possibilité de changer de vie après une brusque catastrophe, ou simplement une vie d’ennui et d’erreurs, qu’il interroge. Peter Stamm ne nous dit pas tout, mais suggère beaucoup. Et les échos du possible vibrent encore longtemps dans notre esprit une fois le livre refermé.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

9 décembre 2014

Portrait de femme défigurée

On parle très souvent de la voix des auteurs, de la musicalité de leur écriture. Chez le Suisse Peter Stamm, bien sûr il y a un style, où il use des mots comme des subtiles notes d’une partition millimétrée. Mais ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Peter Stamm
Plus d'informations sur Pierre Deshusses