Communications, n  91 : Passage en revue
EAN13
9782021064261
ISBN
978-2-02-106426-1
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
COMMUNICATIONS (91)
Nombre de pages
192
Dimensions
24 x 16 x 2 cm
Poids
378 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Communications, n 91 : Passage en revue

Seuil

Communications

Offres

Passage en revueNouveaux regards sur 50 ans d'articlesNUMÉRO COORDONNE PAR NICOLE LAPIERRELa revue Communications a 50 ans. En raison des sujets traités, de l'originalité des problématiques et de la personnalité des auteurs sollicités, la collection de la revue est une mine qui mérite d'être revisitée. Ce numéro anniversaire présente un choix de onze articles anciens particulièrement marquants sur des thèmes variés et toujours d'actualité.Les trois plus anciens, publiés dans la première moitié des années soixante, portent sur les produits et les effets de la culture de masse, avec des textes de Theodor Adorno, Umberto Eco et Violette Morin. Des années soixante-dix, ont été retenus des articles de Roland Barthes sur le cinéma, Serge Moscovici sur l'articulation nature-culture et Edgar Morin sur l'analyse des crises. Les cinq articles suivants, publiés dans les années quatre-vingt reflètent la diversité croissante des thèmes abordés.Des oublis de l'histoire traités par Marc Ferro à la tyrannie de l'apparence dénoncée par Jean-Paul Aron, du mythe de la civilisation cancérogène étudié par Pierre Darmon à la dématérialisation de l'argent analysée par Jean-Joseph Goux. Ou encore, à l'interface avec les sciences du vivant, une façon de repenser le temps avec Henri Atlan.En regard sont publiés des articles de nouveaux auteurs proposant une relecture ou prolongeant le propos sur le même sujet. Ils ont eu carte blanche, la révérence n'étant pas dans l'esprit d'une revue qui, tout au long de son histoire, sortait volontiers des sentiers battus. Libre à eux d'opter pour une relecture critique ou pour une contextualisation et une actualisation du sujet traité, ou bien encore d'écrire un article sur le même thème, sans se référer directement à l'article republié, l'éclairage réciproque venant alors simplement de la mise en parallèle des deux approches. Tous ont joué le jeu. L'ensemble, dynamique et surprenant, concerne directement le lecteur d'aujourd'hui et l'intelligibilité du présent.L'importance des héritages dépend, on le sait, de la façon dont les héritiers se les réapproprient. Cela vaut aussi pour la vie des idées et c'est ce dont voudrait témoigner ce numéro anniversaire.Nicole Lapierre, PrésentationViolette Morin, Les OlympiensDaniel Dayan, À la conquête de l'OlympeThéodore W. Adorno, L'industrie culturelleEnzo Traverso, Adorno et les antinomies de l'industrie culturelleUmberto Eco, La musique et la machineSophie Maisonneuve, Techno-logies musicalesSerge Moscovici, Nos sociétés biuniquesJean-Marie Schaeffer, Fait social, fait de nature ?Roland Barthes, En sortant du cinémaDaniel Percheron, Aller au cinémaEdgar Morin, Pour une crisologieJean-Philippe Bouilloud, De la « Crisologie » à la « Risquologie »Henri Atlan, Temps biologique et auto-organisationJean-François Dortier, Le vivant repenséJean-Paul Aron, La tragédie de l'apparence à l'époque contemporaineGeorges Vigarello, Le défi actuel de l'apparence. Une tragédie ?Marc Ferro, Les oublis de l'HistoireEvelyne Ribert, Résurgences du passéJean-Joseph Goux, Cash, check or charge ?Laurence Raineau, L'argent, miroir de la sociétéPierre Darmon, Le mythe de la civilisation cancérogèneBernard Paillard, Le sida, une maladie de civilisation ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.