Un bonheur que je ne souhaite à personne
par (Libraire)
30 novembre 2018

Une petite merveille d'optimisme, une bouffée de tendresse et un véritable bol d'air. Samuel Le Bihan traite, dans son premier roman, un sujet délicat : l'autisme.
De manière relativement simple mais d'une efficacité remarquable, l'auteur nous raconte le quotidien d'une mère qui va se battre pour que son enfant dit « différent », puisse avoir une vie « presque normale » en allant à l'école, comme tous les autres. Un parcours du combattant, une lutte de chaque instant mais avec un amour infini. Une superbe leçon d'humanité.
Aurore

Tous les conseils de lecture

    Le , Librairie Grangier

    Bastaleck, faucheur d'âmes né d'un père démon et d'une mère angélique, a pour mission de faire respecter le Jeu divin mis en place par le Diable et Dieu. Une règle du jeu simple : 666 âmes humaines sont élues pour devenir de futurs généraux des armées angélique et démoniaque lors ...

    Tous les événements